Tous les articles par rmarchand

PERPEZAC LE BLANC envahi par les POKEMONS !

Depuis le début de l’été dernier, notre fameuse Bérane n’est plus la seule créature mystérieuse à Perpezac le Blanc.

Venus tout droit du monde des mangas, des êtres furtifs et facétieux, les POKEMONS, ont littéralement envahi la commune.

Le phénomène semble être né au cœur du bourg.

Yvette, qui tient le café sur la place fut la première à en voir : « (…)Avec la chaleur de cet été, les animaux venaient  souvent boire à la fontaine : des pigeons, des corneilles…Un soir, au crépuscule, j’ai vu une drôle de bête rôder sur la place. Au début, je croyais que c’était un chat, mais en regardant de plus près, j’ai vu que ça n’en était pas un. Comme il avait l’air d’avoir faim, je lui ai donné à manger, et depuis, il revient souvent me voir…Il est même rentré dans la maison !…Tenez, regardez cette photo. »

IMG_0473

Gagnant peu à peu tout le village, ces drôles de bestioles se sont même immiscées dans les maisons. Eric, le boulanger, confirme :

« Oui, oui…je vois souvent des genres  de lapins violets tourner autour de la boulangerie. Je pense qu’ils sont attirés par l’odeur du pain…Une fois, j’allais sortir mon pain du four, quand j’ai entendu du bruit à l’intérieur. C’était une espèce de lézard avec une flamme au bout de la queue ! J’avais jamais vu ça…Et j’ai eu de la peine à l’en faire sortir !! »

IMG_0485

Leurs apparitions sont fréquentes sur la place et dans les rues adjacentes. Les habitants nous ont rapporté des clichés plutôt étonnants :

IMG_0484   IMG_0489

A la Mairie comme à la cantine, la situation n’est guère enviable. La zone est infestée de « chauve-souris ». Le personnel se défend comme il peut…

Joëlle, secrétaire de Mairie : « C’est bien simple, je ne laisse plus la fenêtre ouverte… L’autre jour, il y en a une qui est entrée dans le bureau. J’ai cru mourir de peur. Heureusement, Edouard était là… Il l’a chassée… »

IMG_0500

 Laurence, cantinière :« Il y a pas un jour sans en voir au moins  une… Mais maintenant, j’ai la technique : je prends ma plus grosse poêle, et PAF! »

IMG_0507

Pour Olivier, le cantonnier, le phénomène occasionne quelques mauvaises surprises…et touche désormais toute la commune. « Non seulement les chenilles me bouffent toutes les fleurs, mais en plus, des espèces d’aimants volants s’amusent à détraquer les lampadaires… Il y en a  un différent à chaque coin de rue !  j’ai même vu un poisson volant quand il a plu, dimanche dernier…et à la campagne, c’est pareil, on en voit partout ! »

IMG_0503 IMG_0498IMG_0490

En effet, les témoignages alentours se multiplient. Des randonneurs ont ramené des clichés pris aux abords du lavoir du Cluzel.

IMG_0493 IMG_0495 IMG_0496

Une telle profusion de Pokémons ne peut être sans conséquences sur la faune et la flore locale.

Ecologistes et chasseurs s’interrogent sur la conduite à tenir : faut-il les attraper ?

Guy, chasseur :

« L’autre fois, à la chasse,  mon chien était parti sous les fourrés….tout d’un coup, qu’est-ce que je vois : un jet d’eau sortir d’un buisson. C’était un genre de cochon/singe tout rose..Il n’avait pas peur du tout, il était même plutôt affectueux…. Ma p’tite fille m’avait prévenu, là-bas à la ville, ils les attrapent avec les « POKEBALL », une sorte de petites boules creuses, rouges et blanches…Mais il faut avoir l’application sur son téléphone…

Alors je l’ai pas tiré, ça aurait servi à rien…Il m’a suivi jusqu’à la maison. Ma femme l’a même pris en photo avant qu’il ne disparaisse dans un nuage..POUF ! »

IMG_0508

La société NIANTIC a en effet développé « POKEMON GO », une application qui permet de les capturer. Après téléchargement, les chasseurs de POKEMONS sont encouragés à marcher pour attraper le maximum de créatures en leurs jetant des POKEBALL.

Chaque habitant représentant un chasseur potentiel, les distributeurs de POKEBALL (POKESTOP) sont installés en fonction de la densité de population. Plus une ville a d’habitants, plus elle dispose d’infrastructures.

Les ARENES sont des lieux de rencontres entre chasseurs…et de combats entre POKEMONS. Les chasseurs  peuvent s’unir par équipes et occuper ces lieux en y déposant leur meilleur POKEMON défenseur. En retour, des points d’expérience, qui permettent de progresser, ainsi que des POKEPIECES (monnaie POKEMON) leurs sont attribués.

Sur notre commune, pas d’arènes… mais deux POKESTOP ont été installés sur les lieux d’apparitions les plus fréquents : le monument aux morts et le lavoir du Cluzel.

Ils délivrent différentes sortes de balles, des baies « Framby » (friandises qui facilitent les captures), des potions et aussi des œufs.

Mis à incuber, les œufs éclosent au bout d’une certaine distance de marche (2, 5 ou 10 km).

Car oui, …dans ce jeu, il faut marcher, marcher, marcher…

Jeux vidéos  et activité physique peuvent finalement se concilier !!

Plus de mauvaises excuses, vous n’avez plus qu’à chausser vos baskets…

Bonne chasse et surtout….ATTRAPEZ-LES TOUS !

 

 

Pensez au co-voiturage !

Le co-voiturage se développe et entre peu à peu dans les habitudes.

Nos voisins d’Ayen ont mis en place un système astucieux et économique.

Trajets réguliers ou ponctuels. Il vous en coûtera 6 centimes du kilomètre.

Les destinations régulières sont déjà au nombre de 5 :

Brive, Objat, Vars-sur-Roseix, Chavagnac, Le Soulet d’Ayen

Pour en profiter, rendez-vous à la Maison des Services au Public d’Ayen muni(e) de votre carte d’identité et signez la charte.

sign1807AAB@1C9BED

Si vous voulez vous inscrire en tant que conducteur, n’oubliez pas votre permis de conduire.

Pour plus d’informations (mode de fonctionnement, trajets, horaires), cliquez sur le lien suivant :

ledurableasonvillage.com

Des produits locaux à la Cantine

« A Table ! »

Sandrine Labrousse, séduite par le projet de la Chambre d’Agriculture et de l’Agglo de Brive, a signé son engagement : des produits Frais et de Qualité pour les Enfants, de nouveaux marchés pour les travailleurs locaux et moins de transport et de pollution pour l’Environnement.

« Tout le monde est gagnant »

8 producteurs locaux fournissent désormais la Cantine Scolaire de  Perpezac le Blanc :

  • La Ferme du Roseix (Vars-sur-Roseix) en Viande de Boeuf et veau
  • Les Serres de Benoit (Brignac) en Fruits & Légumes
  • La Ferme de la Roche (Allassac) en Pommes
  • Le GAEC de la Plaine de la Logne (Brignac) en Pommes de terre
  • La Ferme de la Prade (Allassac) en Produits Laitiers
  • Nathalie Laval (Allassac) en Volailles
  • Le Cabri des Vergnes (Estivaux) en Fromages de Chèvre
  • La Ferme de Montaural (Allassac) en Viande de Porc et Charcuterie

DÉCLARATION DES OISEAUX DE BASSE-COUR

 AVIS DE LA MAIRIE

Au titre des arrêtés ministériels, les détenteurs particuliers d’oiseaux de basse-cour sont tenus de déclarer à la mairie, avant le 18 avril, leurs volatiles : poules, oies, canards, paons, pintades, cygnes, pigeons, faisans, cailles etc…, dans le cadre de la lutte contre l’influenza aviaire.

 L’imprimé qui doit être utilisé pour cette déclaration cerfa15472*01, est disponible à la mairie ou sur Internet : Formulaire

Sur cette déclaration, la rubrique « votre vétérinaire » n’a pas d’obligation d’être renseignée.

Du 18 avril au 16 mai, période de vide sanitaire pour tous les éleveurs professionnels, éviter tout contact des volailles avec des oiseaux sauvages, par confinement en volière ou en bâtiment fermé.

Parcillons 2016

Pour renouer avec la tradition des «  PARCILLONS «  , les membres du comité des fêtes et leurs amis, sillonneront les rues et les alentours de Perpezac , le SAMEDI 26 MARS 2016 en soirée en vue de récolter des ŒUFS

Pour faire participer les Enfants du village , nous leur proposons de faire leur propre récolte , dans la semaine du 21 au 26 mars , dans leur environnement proche et sous la responsabilité de leurs parents

Attendus dans plusieurs familles , ils pourront entonner la chanson des «  passionnés «  en espérant repartir avec quelques œufs….. !

La récolte sera à rapporter à la salle des fêtes de Perpezac le 26 MARS à 16H00 . En échange un goûter leur sera offert .

Ces œufs , cuisinés en omelettes variées , vous seront servies gracieusement le LUNDI 28 MARS , à partir de 11H00 , vers la salle des fêtes .

Merci de réserver votre bon accueil à nos Récolteurs et vous invitons à venir nombreux , déguster nos délicieuses omelettes .

Le comité des fêtes

Un marché de Noël réussi à Perpezac le Blanc

C’est par un temps froid mais très ensoleillé que s’est tenu, le 13 décembre dernier le premier marché de Noël de Perpezac le Blanc.

Les visiteurs furent nombreux, ainsi que les exposants, avec pas moins de 40 participants au rendez-vous !

Une bonne expérience, donc…à renouveler !

Dans le lien ci-dessous, les photos gracieusement mises à disposition (principalement par Bruno Villair) :

marché noel 2015

 

 

Assemblée générale – Jeudi 25 Février 2016

Nous vous invitons à participer à l’assemblée générale ordinaire annuelle de votre Association, Le club des Aînés d’Ayen – Perpezac Le Blanc, qui se tiendra le Jeudi 25 février 2016 à 14 h 30 à la Salle Polyvalente d’Ayen

Ordre du jour AG ordinaire :

  • Rapport moral.
  • Rapport financier.
  • Appel à cotisation.
  • Perspectives 2016
  • Questions diverses des Adhérents.

 A.G. extraordinaire :

 Renouvellement d’un tiers du Conseil d’Administration : conformément à nos statuts, un quart des membres doit être renouvelé, et un nouveau Bureau doit être constitué.

Si vous souhaitez présenter votre candidature, vous pouvez le faire en informant le Président du Club, au plus tard le 18 février 2016.

 Votre présence est souhaitée, en cas d’empêchement vous pouvez utiliser le « bon pour pouvoir » ci-dessous, qui doit nous parvenir avant le 15/02/2016, et remplir le coupon cotisation en joignant votre règlement.

bon pour pouvoir et coupon cotisation

 Pensez à prendre votre carte d’adhérent.

 Bien cordialement,

Le Bureau

 

 

Repas annuel des employés communaux du canton de l’Yssandonnais – 22 Janvier 2016

C’est un rendez-vous bien sympathique qui réunit chaque année l’ensemble des employés communaux du canton de l’Yssandonnais.

Cette année, vendredi 22 janvier, c’est PERPEZAC LE BLANC qui avait le plaisir de recevoir une soixantaine de convives.

Aux côtés du personnel communal, de nombreux maires étaient présents, adjoints, conjoints.

Avant de déguster un bon repas préparé par Yohan et son équipe du restaurant les Collines de CUBLAC, Madame Sandrine LABROUSSE, Maire, accueillait et remerciait l’ensemble des invités.

Elle tenait à souligner le caractère convivial de cette rencontre annuelle favorisant les échanges entre les 21 communes.

Recensement 2015

COMMENT CA MARCHE ?

  1.  L’agent recenseur se présente chez les personnes à recenser, il leur propose de se faire recenser par Internet, et leur remet la notice où se trouvent les informations nécessaires.
  2. Les personnes à recenser se rendent sur www.le-recensement-et-moi.fr et cliquent sur :  « ACCÉDER AU QUESTIONNAIRE EN LIGNE ».
  3. Elles entrent leur code d’accès et mot de passe, présents sur la notice remise par l’agent recenseur.
  4. Elles saisissent les informations concernant la localisation de leur logement, qui figurent également sur la notice.
  5. Elles répondent au questionnaire en étant guidées.
  6. Une fois le questionnaire terminé, elles l’envoient et reçoivent
    un accusé de réception à l’adresse mail qu’elles ont indiquée.
    L’agent recenseur en est informé par SMS.

QU’EST-CE QUE ÇA CHANGE ?

Pour les personnes concernées :
• Confidentialité toujours respectée : personne n’a accès au questionnaire en ligne hormis l’Insee
• Gain de temps : pas de second passage de l’agent recenseur, questionnaires remplis en 15 – 20 mn pour une famille de 4 personnes
• Simplification du remplissage, guide dans le questionnaire, accusé de réception par courriel

Pour l’agent recenseur :
• Un seul passage pour chaque logement
• Réception d’un SMS deux fois par jour pour le suivi des réponses par Internet
• Moins de papier à gérer (uniquement la notice) et à contrôler (absence de rature, signature, présence de tous les documents …)

Pour la mairie :
• Un seul outil convivial et performant, commun à l’Insee et aux mairies, pour faciliter le suivi de la collecte en temps réel
• Gestion facilitée : suivi de la collecte par agent recenseur et à tous niveaux géographiques
• Simplification : récupération de la liste des adresses de la collecte précédente, suppression de l’envoi hebdomadaire des indicateurs
• Moins de papier à gérer, moins de questionnaires à contrôler
• Bénéfice d’image pour la mairie : modernité, économie, développement durable, travail de l’agent recenseur facilité…

Et pour tout le monde :
• Moins de papier, plus respectueux de l’environnement
• Moins de manutention à tous les niveaux
• Un recensement moins coûteux