Archives de catégorie : Mairie

Cérémonie du 08 mai à Perpezac

La célébration du 79ème anniversaire de la victoire du 08 mai 1945 s’est tenue au monument aux morts.

En présence de représentants des pompiers, de l’armée, des anciens combattants, du public, une gerbe est déposée sur le monument aux morts.

 

Le Cœur des Hommes de Brignac entonne le chant des Partisans.

 

 

 

La sonnerie aux morts précède l’énumération des hommes disparus pour la France et la minute de silence.

 

Mme Le Maire donne lecture de l’ordre du jour N°9  signé du Général d’Armée de LATTRE de TASSIGNY, Commandant en Chef de la Première Armée Française, qui s’adresse à  ses Officiers, Sous-officiers, Caporaux et Soldats : « Le jour de la victoire est arrivé ».

 

 

 

 

Le message de l’UFAC (Union Française des Associations de Combattants et de Victimes de Guerre)  est lu par Justine. Au mépris des enseignements du passé, le fanatisme religieux, le terrorisme, le réveil des nationalismes, et, désormais le retour de la guerre aux frontières orientales de l’Europe, nous rappellent que la paix et la liberté ne sont jamais définitivement acquises.

 

 

 

Mme Le Maire transmet le message de Monsieur Sébastien LECORNU, ministre des Armées, et de Madame Patricia MIRALLÈS, secrétaire d’État auprès du ministre des Armées, chargée des Anciens combattants et de la Mémoire. « La Victoire, si heureuse soit elle, n’efface ni la guerre qui a eu lieu, ni ses ravages et ni ses morts. »

 

 

 

Le Cœur des Hommes de Brignac clôture la cérémonie par une magnifique  interprétation de l’hymne national « La Marseillaise ».

 

 

 

Mme Le Maire invite l’assemblée au traditionnel pot de l’amitié.

 

 

 

Casse-croûte du 1er mai

Le traditionnel casse-croûte du 1er mai était organisé à la salle des fêtes. Près de 80 personnes ont pris part à ce moment convivial et ont pu apprécier l’ail nouveau, les radis,  la charcuterie, le lard et la caillade.

 

 

 

Un peu d’histoire :

La tradition remonte au front populaire, les gens ont gagné un jour de repos. Ils se sont dit qu’il fallait le fêter. Et, en ce début de printemps, les familles, pauvres dans les campagnes à l’époque, n’avaient pour se restaurer que les ingrédients cités plus haut .  Les gens partaient avec pour faire un pique-nique en commun et depuis la tradition a perduré.

LA GAZETTE PERPEZACOISE

Le nouveau numéro de la gazette Perpezacoise est arrivé, vous pouvez le consulter ci-dessous :

Gazette N°37

A venir :  la prochaine gazette paraitra vers le 20 mai

Vous avez la possibilité de consulter les numéros précédents sur la page des archives

Nous sommes à votre écoute pour les informations ou observations que vous voudrez bien nous communiquer.

Vous pouvez joindre la commission communication à l’adresse mail suivante : lagazetteperpezacoise@gmail.com

Inscriptions école maternelle Ayen

Inscription à l’école maternelle d’AYEN

pour la rentrée 2024.

 

 

Les inscriptions à l’école d’Ayen auront lieu du 30 Avril au 31 Mai 2024 pour les enfants nés en 2021 (3 ans).

Les enfants de 2 ans (nés avant le 1er septembre 2022) pourront être admis dans la mesure des places disponibles (liste d’attente).

Se munir de l’autorisation du Maire de sa commune d’origine, du livret de famille et du carnet de santé de l’enfant.

 

Prendre rendez-vous auprès de Mme MEUNIER,

au 05 55 25 21 87 (lundi, jeudi et vendredi après-midi) ou au 05 55 25 10 39 (le mardi toute la journée).

39 77 : la plateforme nationale de signalement des maltraitances envers les personnes vulnérables

Appel, formulaire écrit, courriel électronique, visio-interprétation… autant de moyens de contacter les écoutants. Victime, proche ou aidant, vous pouvez signaler les cas de négligence, de violence ou de maltraitance d’une personne âgée ou handicapée au 39 77.

Le 39 77 est un numéro d’écoute national gratuit et accessible partout en France. Ces équipes accompagnent gratuitement les personnes à la recherche d’information ou d’accompagnement, aux niveaux national et local.

Qui peut contacter le 39 77 ?

En cas de doute ou de situations avérées, vous pouvez contacter le 39 77 si vous êtes :

  • une personne âgée ou handicapée, vulnérable, victime d’une situation de maltraitance ;
  • une personne témoin, un proche, un aidant d’une personne vulnérable ;
  • un professionnel témoin d’une situation de maltraitance envers une personne vulnérable.

Afin de garantir votre anonymat, vous pouvez utiliser un pseudonyme ou demander à ne pas être rappelé.

Comment contacter le 39 77 ?

Le 39 77 est joignable par téléphone, gratuitement, du lundi au vendredi, de 9h à 19h et le samedi et dimanche, de 9h à 13h puis de 14h à 19h.

Un formulaire de contact, une adresse courriel et une adresse postale permettent également de joindre le 39 77 à l’écrit, et d’être recontacté si vous le souhaitez.

Les personnes sourdes et malentendantes peuvent joindre le 39 77 depuis un ordinateur en allant sur le site internet du 39 77. Un appel avec un écoutant peut vous être proposé avec, au choix :

  • une transcription instantanée de la parole (TIP) ;
  • une visio-interprétation en Langue des Signes Françaises (LSF) ;
  • un visio-codage en Langue française parlée Complétée (LfPC).

Dès que les informations relatives au traitement de la situation sont recueillies, le 39 77 établit le lien avec le service départemental concerné qui pourra vous aider dans vos démarches et vous recontacter, si vous le souhaitez.

Quels signes doivent attirer votre attention ?

Le 39 77 dresse une liste non exhaustive de quelques exemples de troubles qui doivent attirer votre attention chez des personnes vulnérables.

Une situation doit vous alerter en cas de :

  • signes de maltraitance physique (perte de poids, manque d’hygiène, lésions inexpliquées, etc.) ;
  • signes de maltraitance psychologique (comportement inhabituel de crainte, idées noires, sentiment d’abandon, etc.) ;
  • signes de maltraitance financière (retraits inhabituels, disparition d’objets de valeurs, difficulté inhabituelle pour payer les dépenses ordinaires, etc.) ;
  • signes de maltraitance médicamenteuse (attente excessive, aides et soins inadaptés à l’état de la personne, etc.) ;
  • signes de négligence (relations dépersonnalisées, sans attention, etc.) ;
  • signes d’atteinte à la liberté (non-respect des choix exprimés, restriction des déplacements, des visites, etc.).

Publié le 13 avril 2024 – Direction de l’information légale et administrative (Premier ministre)

AIDE AUX ASSOCIATIONS ET FDVA

Les Fonds pour le Développement de la Vie Associative

L’animation du dispositif en Corrèze

Le SDJES (Service Départemental à la Jeunesse, à l’Engagement et aux Sports) au sein de la DSDEN (Direction des Services Départementaux de l’Éducation National) est chargé d’animer la mise en œuvre du FDVA2 (Fonctionnement et actions innovantes).

Il s’appuie sur une commission régionale consultative et un collège départemental chargés d’identifier des enjeux et priorités territoriales en lien avec l’objectif du fonds. Ces instances associent les parlementaires, des représentants du monde associatif, des collectivités territoriales et des services de l’État.

1 – La note d’orientation départementale 2024

La note précise les enjeux « vie associative » régionaux et départementaux, les critères d’éligibilité des associations et des actions, les modalités financières ainsi que l’ensemble des éléments nécessaires pour réaliser votre demande de subvention dématérialisée.

2 – Complétude et Procédure de dépôt des dossiers

Les associations doivent réaliser leur demande de subvention via la plateforme « le compte asso » http://www.associations.gouv.fr/le-compte-asso.html.

Dépôt des dossiers du 29 janvier au 28 mars inclus.

Vous trouverez toutes les précisions utiles à partir du lien suivant : https://www.correze.gouv.fr/Action-de-l-Etat/Jeunesse-sport-et-vie-associative/Associations-et-vie-associative/Fonds-Developpement-Vie-Associative-FDVA-2024

En ce début d’année, les aînés se sont retrouvés autour d’une bonne table…

Mis entre parenthèse pendant la crise sanitaire, le repas des aînés a réuni ce dimanche 14 janvier 2024 les Perpezacois de plus de 65 ans inscrits sur la liste électorale. Et, c’est pour la première fois que ce repas organisé par la municipalité s’est tenu au restaurant des Collines à Cublac.

 67 convives ont été accueillis par Madame le Maire et ont pris place autour des tables dressées.

Le menu raffiné, mettant en avant une expérience gastronomique de qualité, a régalé les convives. Les habitués ont savouré ce moment de convivialité retrouvé et les « nouveaux » seniors ont apprécié ce temps de rencontre autour d’un repas.

Un temps de pause particulièrement chaleureux pour nos aînés, pour se rencontrer, échanger et partager un moment festif.

A noter que 60 colis avaient été distribués aux aînés de la commune qui n’ont pas participé au repas.